IAPC - l'Institut d'administration publique

Programme d'étude de cas - Pour les professeurs

Pourquoi on les utilise

C'est ironique, mais la plupart des enseignants utilisent pratiquement sans s'en rendre compte une "Méthode de cas", des anecdotes, des exemples, des souvenirs, des images... "Je me souviens quand..." sont des formes d'enseignement de la Méthode de cas. La principale différence entre, par exemple, une anecdote et un cas précis, c'est que les Cas et les Simulations sont conçus pour être interactifs et structurés - en d'autres mots, ils visent à encourager les étudiants à apprendre "en pratiquant". Que vous enseigniez un ou plusieurs cours universitaires ou collégials, ou même un cours du secondaire, ou que vous soyez engagés dans un cours ou un programme de formation à cours terme, les "cas", quelles que soient leurs formes, sont un élément essentiel de l'apprentissage efficace.

Les cas peuvent vous permettre d'observer vos étudiants dans un contexte efficace et productif. Les cas et simulations peuvent rendre l'apprentissage plus stimulant tant pour les étudiants que pour vous-même. Les cas permettent aux étudiants d'utiliser leurs capacités intellectuelles et leur entregent pour résoudre de vrais problèmes et travailler avec d'autres dans le milieu simulé d'une situation réelle. L'utilisation de cas en salle de classe peut épargner beaucoup d'énergie aux instructeurs!

Ainsi, qu'est-ce qu'un cas ou une simulation

S'ils ne sont pas tout à fait factuels, les cas et les simulations sont plus ou moins des représentations factuelles de situations auxquelles doivent faire face les administrateurs publics dans la vie courante. Ils peuvent reproduire les circonstances d'une situation réelle ou être modifiés pour y introduire des éléments supplémentaires et créer une plus grande tension, ou brouiller les pistes et amener les étudiants vers une voie sans issue, dans le but d'explorer candidement la contiguïté de la politique et de l'administration, soulever des défis relevant de questions d'éthique, poser des dilemmes politiques et présenter des problèmes insolvables en apparence.

En modelant ou en recréant la réalité, les cas et les simulations poussent les étudiants à entreprendre ce que les instructeurs désirent qu'ils fassent le plus : penser et faire preuve de jugement!

Quelques advantages
L'intégration d'études de cas et de simulations dans votre cours peut offrir de nombreux avantages...

VARIÉTÉ - Les cas et les simulations vous permettent de varier votre style d'enseignement... si la variété est une épice... votre cours peut alors devenir beaucoup plus intéressant pour les étudiants;

EFFICACITÉ - Les cas et les simulations encouragent un apprentissage bien plus efficace parmi les étudiants, parce qu'ils sont fondés sur des expériences et qu'ils sont interactifs - les étudiants apprennent des uns et des autres;

RÉALITÉ - Les cas et les simulations vous permettent d'adapter un cours, ou une partie d'un cours, à des situations réelles où entrent en jeu le risque, le jugement et les valeurs individuelles ou collectives;

FLEXIBILITÉ - Les cas et les simulations sont flexibles... vous pouvez généralement les adapter selon vos besoins ou le temps dont vous disposez - ils sont dans l'ensemble des outils d'enseignement relativement flexibles;

DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES - Les cas et les simulations favorisent le raisonnement et l'analyse intégrés, et aident à développer une aptitude à la communication;

COMPRÉHENSION - Les cas et les simulations encouragent les étudiants à développer et partager leur compréhension des complexités de la vie publique, qu'elle soit politique ou administrative;

EXPÉRIENCE - Les cas et les simulations sont la réponse au problème inévitable d'offrir une expérience pratique en classe; et,

AUTOAPPRENTISSAGE - Les cas et les simulations peuvent en fait vous faciliter beaucoup la vie parce qu'une fois lancés, les étudiants gagneront du terrain presqu'invariablement, étant donné qu'ils "apprennent tout en pratiquant", et de votre côté, vous pourrez observer leurs progrès.